Accueil / Transport /

Covid-19 : Tensions tarifaires dans la logistique alimentaire

, par Sylvain Chanourdie

Secteur en surchauffe parmi tant d’autres en panne, la filière agroalimentaire subit la désorganisation de ses schémas logistiques. La facture transport grimpe en flèche et les chargeurs grincent des dents.

Epicentre de ces tensions, le groupe STEF a fait machine arrière après avoir annoncé lundi à ses clients une hausse de ses tarifs de 8,5% au titre d’une « contribution exceptionnelle pour continuer à maintenir [son] activité ». La mesure avait soulevé une bronca sur les réseaux sociaux de la part de nombreux clients industriels et plateformes GMS. Finalement le spécialiste de la logistique sous température dirigée a annoncé « surseoir à cette mesure » dans un second courrier adressé à ses clients mercredi 25.

Les chargeurs de l’agroalimentaire ne doivent pas se réjouir trop vite pour autant. Ils seront tous contactés ces jours prochains par leur prestataire logistique afin de mettre en place un niveau d’offre et de tarif adapté à leurs contraintes voire leurs difficultés. STEF pourra par exemple leur proposer des approvisionnements un jour sur deux plutôt que quotidiens. La hausse de tarif pendant la crise restera modérée assure le groupe.

Hausse des tarifs inéluctable

De fait, le transporteur et logisticien fait face à une forte augmentation de ses coûts d’exploitation. Pris entre les fermetures dans la restauration et une consommation erratique dans la grande distribution, STEF explique recourir fortement aux heures supplémentaires et à l’intérim pour absorber les à-coups des flux. A cette augmentation de sa masse salariale s’ajoute celle des dépenses supplémentaires en matériels roulants afin de maintenir des rotations non optimisées. En temps normal STEF revendique traiter près de la moitié des produits alimentaires consommés en France.

Chez les autres transporteurs, les mêmes causes produisent les mêmes effets. Et parfois avec une hausse bien plus importante. Ainsi par exemple la société de transport JH Mesguen annonce +25% sur le pied de facture. La Socafna sollicite de son côté une participation de 30% du CA transport amont à partir du 23 mars. De façon générale, l’AUTF estime que le déséquilibre actuel des flux de transport routier conduit à des hausses de prix entre 5 et… 100 % (à lire ici) !

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 184 - septembre 2020

Stratégies Logistique n°184 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.