Accueil / Environnement /

La Covid a détruit des milliers d’emplois dans le transport et la logistique

, par Erick Demangeon

L’impact de la crise sanitaire en 2020 et du e-commerce sur les emplois salariés du transport et de la logistique commence à être connu. D’un côté, 3 000 à 3 500 emplois auraient été détruits l’an passé. De l’autre, les activités liées au e-commerce résisteraient mieux et transforment le profil des entreprises, dans le transport routier de marchandises en particulier.

Encore provisoires, les chiffres de la société d’externalisation des services de la paie ADP, de l’URSSAF et de l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications de la branche (OPTL) convergent. La crise sanitaire de la Covid aurait détruit entre 3 000 et 3 500 emplois dans les transports et la logistique en 2020. Selon les données d’ADP, 4 % des pertes d’emplois salariés du secteur privé, hors agriculture, l’ont été dans cette filière. Il s’agit «  d’une rupture après plusieurs années de croissance » selon le président de l’OPTL Michel Chalot, citant les progressions de 2,6 % en 2019 et de 3,5 % en 2018. « La crise sanitaire a bouleversé cette dynamique », confirme-t-il. Sur les 744 360 salariés recensés dans la branche en 2019, dont 70 % dans le transport routier de marchandises et la logistique, la baisse est évaluée à 0,5 % par l’Observatoire (- 0,6 % selon l’URSSAF). Tous les métiers ne sont pas logés à la même enseigne toutefois puisque les activités « marchandises » et logistiques semblent avoir mieux résisté que le transport de personnes par exemple, en particulier celles au service de réseaux multicanaux, du e-commerce et de l’alimentaire (GMS).

JPEG - 52.3 ko
Michel Chalot, président de l’OPTL (au centre) avec Bruno Lefebvre, vice-président de l’Observatoire et Valérie Castay, directrice du département des études et projets de l’AFT, lors de la présentation du rapport OPTL 2020 le 27 janvier à Boulogne-Billancourt
® OPTL

Le e-commerce change la donne

Le deuxième enseignement du rapport 2020 de l’OPTL présenté le 27 janvier à Boulogne-Billancourt revient justement sur l’impact du e-commerce sur le transport routier notamment et la livraison du dernier kilomètre en particulier. Pour ce faire, l’Observatoire a corrélé l’augmentation du nombre d’entreprises dans ce secteur sous statut d’auto-entrepreneur et leur localisation géographique. « Le nombre d’indépendants avec un seul salarié y a été multiplié par 1,5 en 2019 et le nombre d’établissements sans salarié y a été multiplié par 8,4 en trois ans ». L’Ile-de-France avec Paris mais aussi toutes les grandes agglomérations constatent ces hausses dans des proportions plus ou moins fortes. Dans les entrepôts, les postes liés à la préparation de commandes se maintiennent malgré la mécanisation des sites.
En l’état, l’OPTL estime que la mécanisation des entrepôts n’est pas destructrice d’emplois en raison de la forte progression des volumes consommatrice de main d’œuvre. Si la logistique semble moins affectée par le vieillissement de ses effectifs, au sein de la branche prise dans son ensemble, 37 % de ses salariés ont plus de 50 ans contre 27 % dans les autres secteurs de l’économie.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 190 - septembre 2021

Stratégies Logistique n°190 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.